Newsletter ;)

Point sur l'alpha test

 La version du système de création de personnages prévue pour la phase 1 du bêtatest est maintenant terminée. Nevrax se concentre sur la corrections des bugs bloquants et semi bloquants (dits " bugs A " et " bugs B " ) afin de finaliser la version Bêta 1, et vient de terminer une première passe d'optimisation de la fluidité d'affichage. Les tests des systèmes basiques de combat/magie (briques, progression…) se poursuivent, et nous préparons un manuel succinct à l'intention des futurs bêta-testeurs. Enfin, nous venons de mettre à jour le site officiel et ouvrons aujourd'hui les inscriptions au bêta test de Ryzom sur www.ryzom-europe.com.Le site sera régulièrement mis à jour pendant la phase de bêta.

 

Magie noire

 Les peuples d'Atys ont appris la magie auprès des Kamis. La pratique du grand art consomme l'énergie vitale de la planète, la sève. Se méfiant de la nature égoïste des humains, les kamis ont appris à leurs disciples des formules qui puisent la sève en celui qui lance un sort et non dans les réserves de la planète elle-même. Hormis les membres de la Karavan, chaque créature vivante d'Atys est imprégnée par la sève, ainsi la pratique de la magie est-elle potentiellement possible. Ce cadre imposé par les kamis limite grandement la pratique de la magie pour les humains. Certains magiciens ont essayé de contourner ces lois kamiques régissant la magie… et ont réussi. Dès lors les magiciens pouvaient augmenter la puissance de leurs sortilèges en puisant directement dans la sève d'Atys. Les Kamis ont promptement découvert cette violation et ont réagi avec cruauté. Des Kamis noirs sont sortis des primes racines par milliers et ont rayé de la carte les villes où séjournaient les coupables. Depuis, les grandes civilisations d'Atys ont interdit la pratique de cette magie. Le sort tragique de ses adeptes lui ont donné son nom : la magie noire. Celui qui la pratique peut s'attendre a rencontrer tôt ou tard un kami noir. En dépit de la vigilance des kamis et de leur puissance, la magie noire a encore des adeptes aujourd'hui. Un magicien peut utiliser ce savoir interdit s'il fait preuve de modération. En effet, les Kamis détectent uniquement ceux qui pratiquent intensément la magie noire. Un magicien noir doit suivre une voie médiane pour progresser. La plupart du savoir créé par les premiers magiciens noirs ayant disparu, il n'en reste que des bribes qui ne permettent pas à un mage de progresser sans l'aide des Kamis. Celui qui suit la voie de la magie noire doit demeurer un disciple des Kamis pour recevoir leur enseignement nécessaire à sa progression et trouver un maître qui lui apprendra la magie noire elle-même. La magie repose sur l'association de mots de puissance pour construire un sort. La magie noire se compose elle aussi de mots qui peuvent s'associer à toutes les formules magiques créées par les magiciens. Aujourd'hui les civilisations d'Atys ont des positions différentes envers la magie noire. Les Zorais, fidèles disciples des Kamis, interdisent son usage et son enseignement. Les Fyros et les Trykers interdisent son enseignement mais tolèrent son usage du moment que les Kamis ne se manifestent pas. Les Matis y portent un grand intérêt tout en la désavouant le plus hypocritement possible. Nombre de sortilèges pratiqués par les Matis sont eux-mêmes a la frontière de la magie noire…

 Source : Julien Coquema, Chargé de communauté Ryzom

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Ryzom ?

158 aiment, 34 pas.
Note moyenne : (203 évaluations | 17 critiques)
6,2 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de Ryzom
(99 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

108 joliens y jouent, 838 y ont joué.