• 25 janv. 2016
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Par
    Le développement et le support sont principalement gérés par les joueurs. J'y ai joué gratuitement presque deux ans, sans me lasser (il faut dire que j'ai eu la chance de tomber sur Kiwalie, Djiper, Depyraken, Zorroargh...) .
    Actuellement, beaucoup de choses se développent (par exemple, un nouveau métier de pécheur, de nouveaux rites, dont le rite Ranger...) .
    Et je suis sous Linux.
    Le serveur aussi tourne sous Linux, on y trouve pas mal de développeurs et de linuxiens, adeptes du libre (mais pas que) .

    Il est conseillé de commencer par le combat, pour être plus robuste. Mais par la suite, on a le libre choix de développer (ou non) ses capacités et caractéristiques. On peut, ou non, adopter une nation, une religion (ou n'en n'avoir aucune) , voire changer de nation/religion ; faire du PvP ou pas (il suffit de cliquer un petit icone pour se taguer / détaguer PvP, seules quelques rares zones sont forcement PvP) , faire de la magie, du forage, fabriquer des objets (il est conseillé de monter d'abord son forage) ...

    Le souci principal, c'est que sur Silan (lieu où en s'enregistrant on arrive, pour apprendre l'interface du jeu) , il n'y a en effet pas grand monde... ce qui, en fait, est un avantage pour les femmes, car du coup... on échappe aux propos misogynes et sexistes qu'on trouve habituellement sur ce type de jeux.

    Mais dès qu'on a 45 en combat (conseil car sinon, c'est assez galère) et qu'on arrive sur la carte principale (Atys) , là il y a bien plus de monde.
    Note : le pays Tryker est plus facile pour commencer, car il suffit de se jeter à l'eau pour éviter les méchantes bestioles qui pourraient attaquer. ; ) J'avais choisis cette race dès le début, car c'est une joyeuse bande de buveurs de bières, avec un coté plutôt anar
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 14 août 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    6 personnes sur 6 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Je viens de voir que quelqu'un a posté un commentaire en se servant de mon pseudo sur Ryzom alors je me présente : Kiwalie, cheffe de la fédération de commerce, émissaire pour la paix apatride et citoyenne d'Atys.
    Les commentaires de "kiwalie" de novembre 2011 ne sont que le venin jeté par un ancien joueur ban à plusieurs reprises, entre autres pour triche, sur Ryzom on n'aime pas ça. ^^

    Après six années passées sur Ryzom, je suis toujours aussi amoureuse de ce jeu pour son décor : on passe de la forêt au lac, à la jungle, au désert, aux primes racine et même si le jeu date il ne ressemble à aucun autre avec ses saisons et son alternance jour / nuit, il est unique.

    Sa communauté : tout sauf "kikoo lol", elle est mature et même si elle n'est pas très nombreuse, elle a le mérite d'être sympathique, quand au CSR GM et anim et bien, ils font leur travail et quand il y a un ban, il y a des raisons.

    Ryzom a aussi le mérite d'offrir un jeu RP ou PvP sans boutique in-game pour moins de huit euros par mois, ainsi tous les joueurs sont égaux et ce ne sont pas les plus riches qui dirigent tout.

    Le RP y est bien vivant et pour les gens comme moi qui n'aiment pas le PvP, il offre beaucoup d'autres possibilités pour s'amuser, j'y chasse, fore, ce soir je viens encore de tuer deux rois et plein d'autres mobs pas très sympas en me baladant avec ma guilde.

    Seul bémol : le PvP avait ralenti avec le ban d'une vague de joueurs qui avaient triché mais tout ça se remet en route et ça recommence à se battre joyeusement dans les lacs.

    Dernière chose ! Aujourd'hui, nous avons eu la surprise de voir de nouveaux items accessibles avec les points de PvP. ^^
    Alors ça vaut le coup de venir sur Ryzom ? Pour moi, un grand OUI ! Nous ne sommes pas très nombreux mais le jeu est bien vivant, c'est devenu ma deuxième maison avec des amitiés ig qui le sont devenues IRL.

    Si vous venez sur Ryzom, n'hésitez pas à demander de l'aide, les joueurs sont pour la plupart super sympa. Venez nous voir ! C'est gratuit jusqu'au lv 125, vous avez déjà de quoi vous amuser. : )
    6 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 11 nov. 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    1 personne sur 11 a trouvé cette critique utile.
    2/10

    RyzomOMG

    Par
    le jeu en lui même pourrait être intéressant si :

    déjà plus de monde en jeu serais bien mais vous ne verrez que quelque personne
    le jeu ayant été déserte !

    si vous aimez vous prendre la tête avec 2 pécores encore présents et pensant que le jeu leur appartient allez y !

    si vous aimez jouer a "kikoo lol" ce jeu est pour vous !

    le problème n'est pas le jeu en lui même mais belle et bien le support et sa communauté
    (de 3 pèlerins) qui es absolument abjecte !

    ils font semblant d'accepter les nouveaux joueurs mais ce n'est qu'une facade pour essayer de les faire jouer comme eux !

    toujours cacher derrière du faux rp ils vous feront comprendre que si vous ne faites pas "kikoo lol" vous n'avez pas votre place

    ayant voulu jouer pour le fun j'ai oser vouloir participer a des attaque d'op seul chose qui aurais du être fun dans ce jeu mais la "communauté" ne l'a pas entendu de cette oreille j'ai eu des réflexions à base de "tes pas rp" "on veut pas jouer avec toi" "vas sur wow" pour ne citer que les réflexions gentilles que j'ai eu !

    ils veulent rester entre eux se connaissant apparemment depuis plusieurs années et n’acceptent aucune personne voulant jouer pour jouer !

    vous serez comme moi pris en grippe et ticket à tous va pour essayer de vous faire ban alors que votre but aura été de vouloir vous amuser et profiter de votre abonnement (le truc normal)

    a savoir que les gm et csr font partie des fameux 3 pécores cités plus haut
    et donc totalement non impartial comme normalement ils devraient être
    si vous vous "rebellez" contre eux pour faire passer vos idées qui ne sont pas les mêmes gare à vous les joueurs connecterons leur perso csr et vous écoperez d'un ban
    immédiatement sans même pouvoir vous expliquer !

    si vous envoyez des posts sur le forum officiel en citant la charte pour prouver que vous n'avez pas mérité votre ban ou vous supprimera votre post aussi effaçant toute traces de personne dite "gênante" !

    vous voulez aller plus haut dans la hiérarchie fort de votre sentiment d'injustice
    impossible l'adresse du "siège sociale" (que je soupçonne d’être juste une adresse bidon) est situé a Chypre et leur adresse mail personnelle ne répond jamais !

    en bref évitez ce jeu pas à cause de son contenu (même si il y a largement mieux au niveau game play) mais belle et bien a cause de la petite communauté de joueurs et son support inexistant et corrompu !

    chez eux le client n'est pas roi tout court, mais plutôt le roi des cons !

    les gm et csr sont pourris et font des cadeaux à leurs "copinous" pour faire du rp à la façon ryzom !
    mais si vous n'aimez pas lécher leur pommes gare a vous car msn et facebook obligatoire pour bouffonner avec votre csr préférer tel est la loi sur ryzom

    je comprends qu'ils aient été 3 fois en dépôt de bilan et aient faillit fermer leur serveur français ils ne gagnent pas d'argent au vu de tous les joueurs qu'ils ont ban définitivement ou font fuir par leur procédés très très douteux
    et totalement hors chartes !
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 19 août 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    5 personnes sur 5 ont trouvé cette critique utile.
    Récemment devenu gratuit pour les nouveaux joueurs jusqu'au niveau 125 de compétence (quelques centaines d'heures de jeu) , vous n'avez plus aucune raison de ne pas l'essayer.

    S'il y'a un type de MMO aujourd'hui convoité par les joueurs, c'est bien le MMO sand-box ; un univers dans lequel vous ne suivez pas un chemin prédéfini, et où vous pourrez faire grosso modo ce que bon vous semble. Il n'en existe pas beaucoup (EVE Online, Earthrise, Fallen Earth, Perpetuum... ) , ils sont souvent réservés au anglophones, et pêchent par leur manque d'innovations/contenu/stabilité.

    En cela, Ryzom est un jeu à aborder différemment des autres MMO. D'abord c'est un jeu qui a de la bouteille, et une longue liste d'améliorations derrière lui. La communauté des joueurs actifs s'occupent du suivi du jeu (idées, suggestions via le forum) mais aussi des débutants un peu perdu et habitués aux jeux dits "thème-park".

    Ici, points de quêtes épiques pour défaire le grand méchant du moment. Vous êtes citoyen d'une nation, a vous de vous débrouiller pour explorer et connaitre votre planète, progresser dans le corps de métier qui vous plait, et découvrir les trésors cachés par ce monde onirique. Vous vous améliorerez en pratiquant.

    Ainsi, le système de craft est le meilleur que j'ai connu jusque la, puisqu'il vous oblige a trouver des matériaux rares et de qualités. Vous pouvez utiliser divers matériaux, prélevés sur des créatures, ou récoltés à même le sol via le forage.

    Enfin bref, n'hésitez pas à venir découvrir ce jeu, qui reste très agréable graphiquement (je vous conseille d'activer votre AA via votre interface (catalyst control center pour moi) afin d'avoir des graphismes encore plus jolis. Les développeurs, malgré le manque de moyen, continuent de proposer du nouveau contenu, et c'est bien la seule chose qui leur manque, les moyens.

    Pour terminer, je dirais qu'il s'agit tout de même du MMO le plus relationnel et social existant, qu'il est made in France, et que son univers, sa Lore et ses habitant sont attachants.

    Quelques caractéristiques intéressantes :

    - Possibilité de créer ses propres techniques de combats, de forage et d'artisanat
    - Pas de système de classe, vous pouvez tout apprendre, pratiquer pour progresser
    - Systeme de factions/nations/neutre
    - Activité politique
    - Activités RP (Marchés, mobilisation du serveur contre l'invasion Kitin)

    J'attache une tendresse particulière à cet univers, dont la French Touch doit sans doute titiller mon sens artistique. C'est un jeu qui gagnerait à être plus peuplé.

    Ne commettez pas l'erreur de passer votre temps à bash pour monter vos compétences. Profitez ! Baladez vous, soyez RP, faîtes vivre vôtre personnage, rejoignez une communauté ! Ne vous embarquez pas dans une quête de puissance qui ne finira que pas vous ennuyer. C'est un jeu français, pas chinois ! Invitez des amis !

    Les Trykers vaincront !
    Publié le 19 août 2011 à 19:07, modifié le 19 août 2011 à 19:09
    5 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 10 oct. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    3 personnes sur 5 ont trouvé cette critique utile.
    Je n'ai pas la prétention d'être un grand joueur de mmo, comme à l'air de l'être Morrydwen.
    Je joue depuis 2ans et demi à un F2P nommé Rappelz, et me lassant souvent du cycle DP/farm/monster-bashing à outrance, j'ai testé quelques autres mmo, F2P pour la plupart, ou bien anciens abos passés en F2P.
    La plupart m'ayant déçu, ou déplut, je cherchais qqchose qui sorte de l'ordinaire, et j'avais souvent entendu parler en bien de cet étrange mmo nommé Ryzom. Je me suis donc dit "allez, essayons-le".
    Je me rends sur le site officiel, et là, bonne surprise, un abo à même pas 8 euros par mois (aussi cher qu'un pass-village sur Rappelz, pour ceux qui connaissent) , et en plus 21j d'essai gratuits (soit 2 fois plus que la plupart des mmo).

    J'installe le jeu, je le lance, et crée mon 1er perso parmi les 4 races proposées (je choisi Matis, jouant "humain" dans la plupart des mmo).
    J'arrive alors sur ce qui est l'équivalent de "l'ile aux noobs" sur Ryzom : la région de Silan.
    Il faut savoir que dans Ryzom on ne choisit pas de classe, car il n'y en a pas. On choisi simplement au départ, si on veut démarrer avec un kit combat/magie/craft/ou récolte, mais une fois en jeu, on peut faire comme bon nous semble.
    Après avoir parler au guide du campement principal, on est orienté vers un des maitres d'une des 4 écoles (combat/magie/craft/récolte) , et on à plus qu'à suivre les différentes quêtes proposées. Une fois une série de quêtes finie, on passe au maitre suivant, ou bien on fait plusieurs quêtes en même temps car les lieux sont communs à plusieurs types de quêtes.

    Hélas, on évitera pas le bashing de mobs dans Ryzom, car même si ce n'est pas obligatoire pour quitter Silan, beaucoup de joueurs conseillent de ne pas en partir avant d'avoir atteint le lvl. 50 dans chacun des 4 domaines (combat/magie en priorité).
    De plus, on se promène à pied tant qu'on est sur Silan car les montures (Mektoubs) ne sont pas accessibles, alors amis marathoniens préparez vous à de longues heures de course à pieds pour enchainer les mobs.
    Il y a bien une TP, mais une seule, et qui ne fonctionne que dans un sens, et ce n'est pas la seule chose qui fait défaut dans ce jeu, comme par exemple le fait qu'il n'y est pas de coffre de banque (les joueurs mettent leurs objets en vente très chère aux pnj, pour les stocker) , on ne peut pas mettre son perso en mode "boutique", et pour la personne qui disait que l'interface est bien fichu, okay, peut-être, moi je l'ai trouvé laid et vieillot.

    En revanche, c'est vrai que les graphismes sont encore très beaux, surtout si on peu se permettre de pousser les réglages à fond, et que les sons environementaux sont bien réalisés. Tout comme le comportement des créatures, très réaliste, c'est d'ailleurs la chose qui m'a le plus surpris dans Ryzom : certaines créatures se déplacent en troupeaux, se font attaquer par des prédateurs, les animaux amicaux viendront vous sentir si vous vous asseyez parmi eux, etc... La météo est bien faite elle aussi, avec un cycle jour/nuit, un enchainement des saisons (un peu trop rapide à mon goût) avec les changements de paysages qui vont avec, de la pluie, du vent, de la neige, de l'orage, tout y est à ce niveau là. On regrettera seulement la quasi absence de musiques, mais rien ne vous empêche de lancer une playlist à côté.

    Bref, un monde qui vit, oui, mais tout seul, presque autonome. Où sont passé les joueurs ? vous en croiserez 4 ou 5 à Silan dans les bons jours, une 10aine dans la 1ère ville (Yrkanis dans mon cas, sachant que c'est plus un village qu'une ville) , et à peine plus en tchatant sur le chan région ou univers. Vous passerez vos soirées à courir dans les plaines en croisant 1 ou 2 gus, et on a vraiment l'impression que dans Ryzom il y a plus de pnj que de joueurs (dieu qu'ils sont nombreux les pnj). Alors certes, les quelques joueurs de Ryzom sont très agréables, plutôt matures, et toujours prêt à aider, ou à faire un peu de RP, mais ça ne fait pas tout dans un jeu.
    J'ai même l'impression que les joueurs de Ryzom font du RP car, à part aller basher des mobs pour une énième quête où on vous demande de ramener des matériaux de qualité X ou Y, le RP est la seule chose à faire dans Ryzom.

    Le côté politique était certainement très intéressant à la grande époque de Ryzom, quand il y avait un grand nombre de joueurs pour s'y intéresser, quand il y avait des guildes en rivalité, mais désormais Ryzom donne plus l'impression d'être un jeu déserté qui vivote.
    Après, c'est vrai que je n'y ai joué qu'en mode casu, et en cowboy solitaire, en tapant un peu la causette et en demandant une aide ou 2 par-ci par-là, alors mon avis vaut ce qu'il vaut.

    Au final, Ryzom est pour moi un jeu à essayer... pendant 21 jours.
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 7 sept. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    7 personnes sur 9 ont trouvé cette critique utile.
    Si je devais faire une liste des mmo testés ces dernieres années, je crois qu'une page ne suffirait pas.
    Beaucoup de F2P et certains jeux a abos, mais a contrario de divers joueurs, j'ai connu le debut des mmos notamment avec Ultima Online et ses shards.

    Que dire de Ryzom ?
    Jeu ayant eu beaucoup de rebondissements a l'image de TCoS, mais contrairement a ce dernier, possède une communauté soudée aimant le jeu.
    Le jeu a fermé ses portes pres de 2 fois, pourtant il est toujours remonté.
    Beaucoup de joueurs trop habitués a classe/porte/monstre/tresor a la wow, en quête de reconnaissance, font qu'ils se retrouvent perdus, et de ce fait sont incapables de se donner des buts dans ce jeu, qui donc ne leurs apportent pas cette reconnaissance d'etre the best of roxxor dès le depart.
    Et c'est justement cela que j'ai apprecié : le bonheur de realiser mes propres crafts, creer ma propre histoire, suivant mon propre but, et non devoir suivre la masse a la recherche du HGC comme sur WoW, avec les obligations qui vont avec.

    Malgré cela, ce genre de joueurs existent sur Ryzom (suffit de voir les abonnés absents des guildes, qui ne se connectent que lors de gros évenements GVG ou rencontre politique mais qui ne jouent plus quasiment sinon abo pour des prunes quoi ! ).


    Graphiquement :
    Certains joueurs pleurent sur des graphismes vieillissants, seulement, je remarque que plus un jeu est beau, moins son contenu est bon (Aion, AoC, Terra,... ).
    Si les graphismes de ryzom ne sont plus au gout du jour, ils sont malgré tout au dessus d'autres mastodontes comme notamment WOW.

    interface :
    L'interface m'as fait directement penser a celle d'anarchy online.
    Etant une ancienne, j'y ai retrouvé facilement mes marques.
    L'effet donné est très joli et reste malgré cela très intuitif.

    Son :
    Habituellement les sons et musiques me lourdent sévèrement.
    Ryzom a une ambiance sonore vivante, ce qui fait que je conseille vivement de virer la musique et de laisser l'ambiance.
    Malgré cela, le jeu dispose de certaines possibilités d'ecouter ses propres musiques.

    Contenu :
    Pour les anciens qui ont connus Ultima, vous savez donc que le seul moyen d’évoluer dans le jeu etait de faire évoluer ses compétences.
    Dans ryzom, c'est la meme chose, en plus facile a mon sens.
    Le RP et l'absence de classes, fait que si on a envie de jouer un aventurier solitaire fan de flingues, qui parcours athys a la recherche du passé et de la vérité, pour confirmer ses doutes sur les sois disant Dieux (Karavan/kami) , vous pouvez.
    Le RP est fortement impliqué, de ce fait, c'est un plus interessant, surtout si on souhaite s'impliquer ou jouer différemment.

    Un parenthese sur les neutres :
    la neutralité sur ryzom possède différent courant RP :
    - Le trytonisme : considérés comme enemis par les Kamis et la Karavan, les suivants d'Elias tryton suivent trois courants :
    * ceux qui croivent que Elias Tryton etait un dieu (l'equivalent de Jena pour certain) venu reveler que Jena et Ma-duk sont des faux Dieux
    * Ceux qui pensent que Elias n'etait qu'un homins qui dirige (dirigeais) la guilde of Elias, et qui a sauvé ces gens durant le grand essaim
    *Ceux (comme moi) qui pense que Elias, Jena et Ma-duk ne sont qu'inventions faites pour des buts et des intentions determinées par des gens exterieur (Karavan/Kami/ ? ) , pas toujours louables pour certains.
    (pour l'idée : http : //fr. ryzomnomnom. com/wiki/Petits_Carnets_Trytoniens)

    En terme général, jouer trytoniste, c'est accepter en cas de découvertes, d'etre banni, pourchassé, voir tué.

    - les maraudeurs : ce sont des laissés pour compte qui ne purent et ne furent pas sauvés et mené vers les primes racines lors du grands essaim.
    Par esprits de vengeances, ils souhaitent soumettrent les civilisations homins et en faire des esclaves.
    Ils sont dangereux.
    - les adeptes du dragon : leurs but principal est de reveiller le dragon qui dort dans les profondeurs de l'ecorce et des primes racines, afin de le servir, ce sont des adorateurs et sont vu comme une secte dangereuse, faisant meurtres et sacrifices.
    - Les neutres purs : ce sont les homins, qui ne croient en aucun dieu, mais pensent principalement que les homins sont ceux qui doivent prendre leurs destins en mains.
    Ils aident Karavan et Kami suivant leurs besoins, mais n'adhèrent pas specialement a leurs pensées et philosophie.

    Donc en termes de RP, il y en a pour tous les gouts et les envies, donc de quoi faire
    pour ceux qui s'y interressent.


    Contenu :
    Le contenu en lui même est dejà vaste, beaucoup de choses a faire, et les objectifs RP en plus donnent un relief non négligeable.
    crafteur, foreur, magie, armes, monter tout, prendra du temps, de ce fait, deux jours n'est vraiment, mais vraiment pas bon pour donner un avis réel sur un jeu ayant une telle profondeur et un background aussi fouillés.
    Ayant joué a wow longtemps, ultima et Anarchy, j'ai remarqué que si j'aimais le background de wow, le contenu me laissait sur ma faim, aucun interet en termes RP, Ultima m'avait ravis, mais les shards aujourd'hui etaient remplis de kikoolol, et les changements de mj, avaient parfois mis a terre des RP parfois vieux de 3 ans (ce qui fout bien les boules).
    Le craft est interressant, pas trop compliqué comme dans AO et pas trop facile comme dans WOW.
    Un juste milieu appreciable.

    Le cotés GVG, je ne l'ai jamais fait, car ne m'y interressant point, meme si parfois, cela a une incidence Roleplay.

    Le Ring nouvellement crée, ajoute beaucoup de choses, mais il faut l'avouer, a un enorme defaut : cela cloisonne les rencontres et le jeu, mais permet des avancées RP, malgré tout, cela reste non officiel comme beaucoup de choses ayant eu lieu IG.

    La communauté :
    Alors là, je crois avoir trouvé le nirvana :
    sur WOw, Ultima ou Anarchy Online, les mecanismes du jeu rendaient l'idée de communauté obsolète :
    Les roleplayers etaient confinés a des roles, bizzarement la plupart etaient des fanatiques, ne connaissant visiblement pas grand chose a un réel Roleplay (patient 13, chtullhu qui demandent des RP matures).
    le reste de la communauté en général se partageaient entre fans de PVE et de PVP, et le maximum etaient des kikoolols fans de stuffs.

    Ryzom a l'avantage d'une communauté mature et intelligente, je ne doute pas que dans le lot, il y ait des metagaming, et des joueurs superman se croyant invincibles et tout puissants.
    La plupart de ces joueurs en viendront au pvp pour asseoir leurs pouvoirs ou raisons, sans etre pour autant dans le vrai.
    Mais en regle général, la communauté connait le sens du mot entraide, amusement et roleplay.


    Le RP :
    Il y en a pour tous les gouts, même si malheureusement, comme dans tout jeu politique (star wars galaxie ? ) , il y a des favoritismes de la part de groupes de joueurs, mais en regle générale, ils savent que ce genre de choses risquent de se retourner contre eux a force.
    Il y a eu malgré tout de gros cafouillages en termes RP a cause de certains groupes neutres (les maraudeurs) , qui visiblement, ne savaient pas se tenir a leurs roles et leurs buts.
    Cela a eu tendance a ternir les reputations de certains groupes, et a surtout provoquer une grogne contre ces dit-groupes.

    Quoi qu'il en soit, le Roleplay est dans le coeur de Ryzom, qu'on soit doué ou non, beaucoup de joueurs s'y pretent, qu'on soit pro ou non.
    C'est toute la beauté de ryzom, etant donné la difficulté de trouver des MMO RP (LotRO etant un autre genre, trop souvent vu, le reste est franchement superman et nawak).


    Conclusion :
    Il est amusant de remarquer que les joueurs de tout MMO chouinent pour des graphismes de compet, du contenu, et de l'innovation.
    Un jeu a graphisme n'a souvent aucune des deux autres demandes, quand au reste, quand des jeux ont contenu et innovation, ils sont boudés par les joueurs.
    TCOS et Gatherins étaient des jeux a contenu et innovant, ayant souffert comme Ryzom d'un mauvais lancement et d'un manque de joueurs.
    A mon sens, Ryzom est un jeu possiblement à niche, comme Lotro, Anarchy et Ultima de nos jours.
    Il a énormément de qualités, et ses defauts, restent minimes en comparaison de bien des MMO testés.

    Si vous aimez le Roleplay et une vraie liberté de jeu, Ryzom est fait pour vous, a condition de savoir vous fixer des buts et d'avoir la volonté de les atteindre.
    Publié le 7 sept. 2010 à 22:42, modifié le 7 sept. 2010 à 22:55
    7 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 27 avril 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    2 personnes sur 2 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Loin d'avoir l'attitude du Fan Boy de base je suis conscient des défauts de Ryzom, ce jeu gagnerait à avoir une bonne release et un bon retour à zéro de tous les levels - un petit nouveau qui arrive doit être pris en charge, les guildes les plus puissantes n'ont pas évolué et campent leurs positions depuis des années sans permettre une évolution du jeu.

    Et c'est là précisément que le jeu prend tout son intérêt, le défit n'est pas de vaincre physiquement, de l'emporter en possédant la plus grosse hache et la plus belle armure. La plus grande partie des joueurs ont déjà des hauts niveaux en pagaille. Mais tous n'ont pas de compétence politique, hors la politique dans ryzom a un véritable pouvoir, c'est elle qui décide les alliances qui les fait et defait, c'est elle qui organise la vie du peuple, pousse à la rebellion, aux guerres fratricides. Ryzom est fantastique en ce sens que rien n'est écrit et que tout reste à écrire, c'est une seconde vie quotidienne qui vous est offerte, sur une planete magique que vous n'aurez de cesse d'explorer malgré ce que vous pourrez entendre, car il est certain que si votre trip, c'est d'avoir un jeu à la Final Fantaisy ou à la WoW ou à la Aion, vous pouvez passer votre chemin. Ryzom n'a jamais fait partie des jeux traditionnels où vous n'avez qu'à suivre un parcours préécrit que vous choississez parmi un nombre limité de parcours préécrits.

    C'est ce point qui fait polémique d'ailleurs, puisque beaucoup de joueurs de MMO vont vers un univers alternatif en quête de gloire ou de succès virtuel et comme ces jeux prédefinis leur en proposent une dose automatiquement, ils vont préférer ces jeux où il n'y a qu'à cliquer sans reflechir.

    Sur Ryzom, la sociabilisation est essentiel, le role play est omniprésent, la communication importante, il faut aller chercher, parler aux joueurs, échanger, vendre, acheter, on ne peut pas simplement aller chez un marchand pour obtenir un objet rare, il faut s'informer, chercher les éléments, apprendre ou les trouver, guetter la créature qui fournira les bonnes matières premières, échanger celles dont on a pas besoin contre ce que l'on cherche, le tout avec des joueurs...

    Sur Ryzom, il n'y a qu'une quête, une seule immense, vaste, profonde, celle de votre existence et il vous incombera autant de trouver votre voie que dans la vie réelle car nul ne fera de choix à votre place.
    Publié le 27 avril 2010 à 15:47, modifié le 27 avril 2010 à 15:50
    2 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 28 janv. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    4 personnes sur 4 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Je poste ce petit message pour éclaircir un point important sur Ryzom, j'espère que cela aidera ceux qui veulent tester ce jeu. je joue à Ryzom depuis l'open beta en 2004.

    Le plus important, inutile de chercher les missions (quêtes) pour gagner de l'expérience, il n'y en pas, sauf un peut sur Silan, la zone pour les débutants.
    Pourquoi ?

    Sur les jeux classiques faire des quêtes donne de l'expérience (tué des créatures aussi) , cette expérience est attribué a la classe de votre personnage.
    Si vous voulez avoir un chasseur, un prêtre et un guerrier, pas d'autre choix que de refaire le même parcours.

    Sur Ryzom il n'y a pas de classe, un perso peut tout faire. Ce qui rend caduque le gain d'expérience via les missions (quêtes).
    Pour gagner de l'expérience dans le type d'arme utilisé par votre personnage, il faut chasser.
    Donc pour reprendre notre exemple du chasseur (arme à distance) , pour progresser dans cette branche, il faut prendre un fusil et chasser, l'expérience résultant de ses chasses au fusil ira augmenter votre expérience en arme de tir.
    Pour gagner de l'expérience en soins, il faut soigner, pour les armes de mêlée il faut taper... etc
    Chaque point expérience sera attribué en fonction des armes utilisé.

    Donc sur Ryzom, il y a des abattages de créatures lors de chasses, et non des abattages de quête comme pour la plupart des autres jeux.

    Pour les quêtes (missions sur Ryzom) il y en a un grand nombre, la grande majorité est répétable. Ses missions servent a modifier votre renommées (réputation) envers les peuples, tribu, ou culte.
    Certaines de ses missions ouvrent une page de l'encyclopédie. Une page d'encyclopédie est constituer de plusieurs missions, qui une fois terminé, permet de passé un rite, qui lui donne une récompense.

    Voila, j'espère que ce poste sera utile. Dans tous les cas, profiter des 21 j d'essais pour vous faire une idée... : -)

    Pour finir, la société qui s'occupe de Ryzom : Winch Gate Property Limited, est constitué d'anciens employés de Nevrax la société qui a créé Ryzom a l'origine. Depuis 1 an qu’ils sont aux commandes de Ryzom, il y a des mises a jours régulières et l'écorce se repeuple (écorce non donné a Atys, la planète végétale)

    Voila bon jeu, sur le jeu de votre choix... .
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 15 déc. 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    1 personne sur 12 a trouvé cette critique utile.
    bonjour a tous
    je vais être brève et rapide
    il n'y rien a faire dans ce jeu a part faire des récoltes et tuer des mobs
    aucune quête ou si il y en a c'est pour augmenter ses compétences
    on tourne en rond pour trouver notre quête enfin si on peut appeler ca une quête
    il n'y a aucune description lisible sur la map
    le point fort du jeu c'est uniquement le graphisme qui est superbe je le reconnais si vous aimez la nature vous serez ravi : ) vous pouvez toujours l'essayer, je l'ai abandonne au bout de 2 jours
    je me faisais chier pour ne pas être grossière suis désolé du mot : (
    de plus j'ai trouve des joueurs m'expliquant le jeu j'ai passe plus 1h a marcher pour arriver dans mon clan que j'avais choisi donc du coup j'ai vu tous les mobs du jeu et toutes les maps
    je n'ai eu aucune envie de continuer, faudrait que les producteur rajoute du contenu et des quêtes ressemblants a un mmorpg mais qu'il ne change en rien l'idée de l'interface et de la nature présente car c'est les seules choses valable
    Publié le 15 déc. 2009 à 15:09, modifié le 15 déc. 2009 à 17:58
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 7 juin 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 8 ans.
    2 personnes sur 6 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Ryzom à été un jeu pas mal, seul soucis, RIEN n'a évolué depuis des années.

    Trois events en quatre ans, un propriétaire basé à Chypre dont on ne sait rien.

    Aucune mission, aucune instance. Vous passerez vos soirées à tuer des monstres en boucle et piocher pour trouver des Matières Premières pour la simple et bonne raison que c'est la seule méthode pour prendre du lvl.
    Et puis de toutes façons il n'y à rien à faire d'autre.

    Le PvP est bien fait, mais peu de joueurs y participent car on peut l'activer ou le désactiver. Le Week-End le jeux est quasiment déserté (les joueurs présents dans les 4 principales ville se limitent souvent à une dizaine).
    Dans tout le monde il existe en tout et pour tout 2 zones PvP (GvG en fait).

    La communauté est accueillante, mais depuis quelques temps une minorité de joueurs ont décrétés qu'ils étaient les rois du RP et imposent leur loi avec l'aide de PNJ guidés par eux-même (interdiction de se battre près d'une ville, baisse de la fame de 105 points pour ceux ayant l'outrecuidance de se battre quand même etc)

    Les joueurs sont très peu paramétrables, tout le monde se ressemble.

    Bref, évitez ce jeu, d'autres valent nettement plus la peine.
    Publié le 6 juin 2009 à 16:25, modifié le 7 juin 2009 à 01:03
    2 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 28 mai 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 8 ans.
    2 personnes sur 2 ont trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de maril
    J'ai découvert Ryzom il y a peu de temps et je suis très agréablement surpris.

    Les graphismes sans être magnifiques sont beaux. On a vraiment l'impression d'être dans un monde vivant. Le passage des saisons change le paysage, les couleurs changent et la faune et la flore en sont affectées. Certains mobs sont plus ou moins puissants suivant les saisons et certaines matières premières ne se trouvent qu'à des moments particuliers.

    Le système de combat permet de personnaliser ses sorts. On échange des points de compétences à l'entraineur contre des "stanza" qui permettent de construire des actions en respectant l'équilibre. Des aspects bénéfiques doivent être combiner avec des malus pour former des sorts.

    Il n'y a pas de classes prédéfinies et on peux faire évoluer son personnage comme bon nous semble. Chaque branche est divisée en 250 niveaux.

    L'artisanat est dans le même esprit. On peux tout faire, bien qu'il soit fortement conseillé de se spécialiser. Le craft est au centre de l'économie car les mobs ne loot pas de dappers (la monnaie locale) ni d'équipement.

    Le jeu revêt tout son intérêt dans son système de politique d'où découle le pvp. Le background est infiniment riche (La précieuse Laure de Ryzom est consultable sur le net et comporte plus de 100 pages. En effet chaque Homin peux choisir sa citoyenneté parmi une des 4 races et son culte (servir les Kamis, la Karavan ou bien rester neutre). Chaque guilde doit aussi choisir sa nationalité et sa religion.

    Il existe à différents emplacement du monde des "OP" qui appartiennent a la guilde qui s'en empare. Une guilde possédant un OP se verra attribuer dans son coffre de précieux "cata" qui permettent de doubler l'xp gagné. Il existe différente sorte de cata. Un cata 50 permettra de doubler son xp jusqu'au lv50 et ainsi de suite. Les cata sont des cristaux qui se consomment.

    Ainsi les guildes qui possèdent des OP progresseront plus vite et seront plus forte mais devront aussi les défendre. Ce qui fait qu'il y a moultes alliances et guerres entre guildes.

    De plus une équipe d'animation organise des event réguliers (enfin j'en ai pas encore vu mais le jeu est en train de redémarrer) et les joueurs se prennent eux même en charge. Par exemple en ce moment se tient l'élection des akenaks de Pyr. Les citoyens vont devoir élire 12 représentants qui représenteront le désert durant une année in game (environ 2 mois).

    Donc Ryzom est un très beau jeu très fouillé avec une communauté Role Play très présente et active de part entre autre les mécanismes internes du jeu.

    Connaître Atys (la planète vetre de Ryzom) demande du temps et de l'attention. Savoir qui sont les prédateurs, où sont les rois, où faut il forer les matières premières de qualité, connaître son histoire et y prendre part...

    Ps : le jeu est malheureusement un peu vide et mériterai d'être plus médiatisé.
    Publié le 27 mai 2009 à 18:04, modifié le 28 mai 2009 à 14:46
    2 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 15 avril 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 8 ans.
    2 personnes sur 2 ont trouvé cette critique utile.
    Si l'on aime le RP, Ryzom est parfait. Le monde est tel que dès que l'on arrive de l'île de Silan (territoire des nouveaux arrivants) , on est immergé dans les intrigues de Ryzom, et bigre qu'elles sont nombreuses.
    Seul mmo où j'ai pu voir une réelle implication des joueurs dans la politique, Ryzom est un jeu dédié au joueur, et où les EG (Event Guide, maîtres de jeu animateurs) ont pour maxime : "Power to Players ! ". Les actes RP ont aussi une incidence gameplay, de la sanction à la reconnaissance. A cela il faut ajouter le fait que le background du jeu, nommé la Lore, est un pavé super recherché où tout détail a son importance.

    Le système du leveling est super intéressant et très innovant. Un seul personnage peut tout faire : tank, heal, magie, craft, forage. Le forage et le craft sont des activités surdéveloppées dans le jeu. Si bien que, dans Ryzom, crafter est un réel plaisir et non plus une corvée comme dans bon nombre de mmorpg.

    Seul petit bémol, c'est que l'équipe de développeurs ne communique pas avec les joueurs, et ça, c'est dommage.

    En bref, si vous voulez avoir votre place dans la Saga, Ryzom est fait pour vous.
    Publié le 15 avril 2009 à 20:38, modifié le 15 avril 2009 à 21:36
    2 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 16 mai 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    6 personnes sur 6 ont trouvé cette critique utile.
    Rejoindre un MMO en cours de route n'est jamais chose facile, surtout quand celui-ci a vécu un bon nombre d'aventures (des plus belles aux plus désastreuses d'ailleurs).

    Évoluer dans un monde virtuel où tout est vie (ou sève) , un monde sans orques, sans elfes, sans nain (ah finalement, si... on peut considérer les Trykers comme des hommes de petites tailles) , une planète avec son propre écosystème, sa gestion du temps et des saisons, vivre aux cotés d'herbivores qui rappelle pour certains nos animaux de compagnie, ou lutter contre de féroces carnivores...

    La faune et la flore ne font qu'un dans Ryzom, et les graphismes sont encore très beau pour un jeu qui est pourtant dans la tranche médium de sa durée de vie (bien qu'avec ryry, on peut espérer une vie allant de 0 à 15 ans... ).

    Tout n'est pourtant pas rose dans cette planète nommée Atys, des Homins (joueurs) luttent contre les menaces kitins (des méchants ; p) , mais également entre eux.
    Politiquement d'abord, chacun voudra avoir une place au gouvernement de son peuple, idéologiquement par le choix d'une des deux puissances en place (voir neutre, trytoniste et maraudeurs) mais également par la force.
    Il en faudra d'ailleurs de la force pour l'emporter et mettre la main mise sur les avant-postes (un par province, environ 4/5 par nation) lors de combats pvp acharnés.

    Tout n'est pas non plus gris sur Ryzom, où le RP enrobe tout et tout le monde... Même les non-rôlistes jouent le jeu, et c'est suffisamment rare pour être souligné. Ryzom est une grande communauté, une communauté qui se respecte et aime son jeu, épaulé par une équipe d'animation à l'écoute.

    Je finirai sur une note moins heureuse, c'est le passé du jeu, difficile, alourdie par deux faillites, mais il semble que les bons jours reviennent, souhaitons le.

    Jouer à Ryzom c'est découvrir de la fraicheur avec un vieux MMO, c'est faire du Roleplaying comme on l'aime, et comme on en voit rarement.
    Hélas ! c'est aussi prendre le risque d'y prendre goût, et de tomber de haut si le jeu ferme une troisième fois.
    Publié le 14 avril 2009 à 11:06, modifié le 16 mai 2010 à 01:11
    6 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 19 avril 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    9 personnes sur 9 ont trouvé cette critique utile.
    Monde original, enchanteur, où les créatures se déplacent en troupeau au rythme des saisons, paissent tranquillement jusqu’à ce qu’elles se fassent attaquer par des prédateurs.
    Ce monde semble vivant et on y fait ce qu’on veut, pas de limitation dans une classe, toutes les branches de compétence peuvent être développées.

    Le système de forage est le plus intéressant et révèle tout l’intérêt de la création de « stanza » que le joueur compose lui-même pour réaliser ses actions de prospection et d’extraction.

    Le craft permet de personnaliser ses tenues en combinant le style de 4 peuples avec 3 types d’armures (légères, moyennes, lourdes) chacune ayant 3 plans différents (3 skins) pour 8 couleurs possibles.

    Le pvp « sauvage » est possible (entre les deux factions du jeu) si l’on est tagué.
    Quelques rares zones pvp existent, sinon les bataillent se jouent pour la conquêtes et la conservation d’avant-poste fournissant des matières spéciales pour le craft.

    Même si beaucoup d’ingrédients font de ce jeu unique un MMORPG vraiment plaisant, il souffre d’un manque cruel de mise à jour (sorti à la même époque que wow).

    Du coup
    - le manque de nouveaux contenus,
    - des graphismes très beaux mais fatalement vieillissants,
    - des animations officielles plutôt simplettes et légères,
    - l’évolution du jeu dans sa trame historique pourtant prometteuse mais laissé à la dérive,
    - une communauté très sympa mais qui s’amenuise et
    - un avenir toujours aussi incertain
    laissent à la fois un goût d’inachevé et une sensation d’agonie légère.

    C’est fort dommage mais pas rédhibitoire si l’on découvre le jeu, par contre, au bout d’un certain temps, il devient difficile de ne pas tourner en rond même si la liberté d’action et le rôle play des guildes permettent d’animer encore ce jeu avec inventivité et poésie.
    Publié le 23 janv. 2009 à 10:02, modifié le 19 avril 2012 à 16:41
    9 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 13 janv. 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 8 ans.
    7 personnes sur 8 ont trouvé cette critique utile.
    Bien, sans vouloir tomber dans le "Fanboy's" je souhaite indiquer que jusqu'à présent, Ryzom m'éblouit tel un flash dans CounterStrike !

    Et pourtant, des MMO, j'en est fait, de Vanguard a AoC, de Ragnarok a Tabula Raza... rares sont ceux sur lesquels je n'est pas poser mes pieds (y compris les F2P).

    Disposant d'une dynamique sans pareille au niveau du monde (faune et flore) , d'une personnalisation des compétences d'un personnages extraordinaire, de combat dynamiques et réfléchit, d'une Roleplay constant, d'un artisanat bien foutue, et pour finir, de graphisme pour ma par fort correcte au maximum bien entendus.

    Le jeu a mal vieillie, certes, mais ça reste pour moi, largement au dessus de certain MMO (même, de pas mal de mmo).

    En gros, je ne trouve aucun défauts a Ryzom, il a de plus, une expérience de vie énorme, avec la possibilité de créer ces propres cartes/scénario.

    La communauté est mature, rien a dire de ce côté... Si vous avez flashé sur des titres complets comme Vanguards, AoC, DAoC... foncez !

    Le jeu est actuellement en test gratuit, on peu même dire qu'il ressuscite.
    Je ne sais pas si je resterais longtemps, mais je le pense, pour au moins, ce que j'appelle "une génération de mmo".
    Publié le 13 janv. 2009 à 18:04, modifié le 13 janv. 2009 à 18:15
    7 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Afficher les critiques suivantes