Lettre d'un Réfugié...

Focus Beta... Focus Beta, le terme qui fait penser que l'on reste loin d'Atys ! C'est sans doute vrai oui, mais les équipes Francophones ne semblent pas décidées à nous laisser sans contact, et voici qu'ils se décident à nous présenter leur vie nouvelle !

Voici une introduction à ce que nous espérons être une longue suite de textes... un premier Roman d'Atys ? Peut-être pas, mais de quoi garder le contact et cette impression de partager leur vie le temps de pouvoir nous aussi fouler les terres avec eux !

Un nouveau commencement, tout reprendre et tout reconstruire. La neige couvre le sol de Qai-Lo et déjà mes pensées se troublent, quelques doutes, sur nos possibilités, nos droits envers Atys…

« Oh ! Qu’est ce que tu fais là ? On t’attend pour taper du Yubo ! »

« Deux minutes, j’écris ! »

« Tu écris ? Comment ça tu écris ? Mais tu sais pas écrire ! »

« Bah si… c’est Djyrk le guerrier hein… c’est lui qui fonce dans le tas sans réfléchir. »

« Moué. Enfin bon, amène toi, les autres attendent pour commencer ! Je te rappelle que c’est toi qui as indiqué l’heure de rendez vous ! »

« Bon, bon… j’arrive… »

Le chemin nous menant à Zora était simple, guère de problèmes pour quelques habitués de ces terres. Le kami nous guidait au travers d’Atys, vers notre avenir…

« Mais lâche ce bouquin je te dis ! »

« Voilà… il est rangé ! Je suis prêt à vous soigner ! »

« Yataaaaaaaaaaaaa ! Regardez comme je le tatane de loin ! »

« Non pas ça Djyrk ! C’est trop… »

« Raah ! T’es mort trop vite pas pu t’aider ! »

« Pas grave… ne le soi… Tyloooos !! »

« Désolé… tu sais moi c’est la première fois que je m’éloigne de Qai-Lo… »

« Oui… enfin bon. Revenez vite ! »

La vie semblait plus difficile ici, loin de mon chez moi, mais tel était notre devoir, réapprendre à vivre…

« J’ai dit range ce livre ! »

« Bah… comment tu le sais ? »

« … »

« Gaffe Rhodan, c’est lui le chef hein quand même… »

« Je sais… bon, fais comme tu veux ! Ptitloup tu t’assures que l’on reste en vie ? »

« Pas de problème ! »

« Où est passé Djyrk ? »

« A tout hasard, je dirai qu’il est tombé en chemin. »

« Ok, on l’attend et on recommence. »

« Oui, mais je le suivais… et euh… j’sais pas trop où je suis en fait… »

« En face de nous, regarde on est là. »

« Ah ok merci ! »

« Bon, on va voir un peu plus haut le temps qu’il revienne. »

« En passant, rappelez vous qu’il faudra écrire la chanson du Yubo hein ! Et Djyrk n’est pas revenu ? »

« Me rev’là les gars ! Pas vrai que j’t’ai manqué Nothy ? »

« Crève… »

« Merci ! Sinon, question stupide… pourquoi on s’retrouve encore avec les laids ? »

« C’est vrai ça… pas d’bol, moi j’aurai préféré les nabots ! »

« On dérape là… gaffe à ce que vous dites, ça passera pas à la lecture. »

« Je t’ai dit de laisser ton bouquin ! »

« Oui mais non… faut bien faire quelque chose hein ! »

« Aller ! On recommence ! »

Vaillants, nos cinq chasseurs reprenaient la route par delà Zora, à la recherche de quelques proies égarées.

« Tylos… »

« Oui ? »

« Non, j’ai rien dit. Tout le monde est prêt ? Tylos tu aides à achever le monstre ! »

« Ok, pas de problème ! »

« Yataaaaaaaaaaaaaaaa ! »

« Euh… »

« Quoi Tylos ? »

« J’ai pas tapé le bon ! »

« … »

« Pas grave on gère ! Yataaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ! »

« Et Ptitloup a disparu ! »

« … »

« Pas grave on… ah non. »

« Le revoilà ! »

« Bah qu’est ce que vous faites par terre ? »

« … »

« Je vois. Tylos tu es prêt ? »

« Euh… oui. »

Ptitloup se retrouvait seul, ses amis, au sol, agonisaient…

« Mais pourquoi tu m’as pas aidé ?! »

« Désolé, j’étais occupé à coté… »

« … »

« Pas grave, on en profite pour voir nos instructeurs respectifs ! Ca sera déjà ça. »

« Ok. En plus je n’ai pas été le voir depuis mes débuts ! »

« … »

« Dis… c’est pas toi qui est censé nous guider dans le jeu ? »

« Euh… »

« Pas grave… de toute façon je dois partir. »

« Bon, bah on recommence demain soir ? »

« Vivi pas de problème ! Là on va se coucher ! »

Nos jeunes chasseurs se séparaient, à peine quelques yubos de tués, accompagnés de leurs mektoubs. La nuit tombait, avec elle la fatigue… une première journée s’achevait, mais d’autres suivraient.

« Tylos… »

« Oui ? »

« Non rien… bonne nuit ! »

Source : http://atys.ryzom.com/forums/viewtopic.php?t=9125

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Ryzom ?

158 aiment, 34 pas.
Note moyenne : (203 évaluations | 17 critiques)
6,2 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de Ryzom
(99 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

108 joliens y jouent, 838 y ont joué.